La plupart des questions que vous vous posez sur la capoeira sont ici !

C’est quoi la capoeira ?
La capoeira est un art martial liant danse, combat, acrobaties, théâtre et chant. Les capoeiristes « s’affrontent » dans un cercle au rythme des instruments appelé la roda.

Faut-il être souple ?
Non, votre souplesse (quel qu’elle soit à vos débuts), s’améliorera avec le temps de pratique et grâce aux exercices faits à l’entraînement. Cependant, acquérir une très bonne souplesse demande un travail très régulier, et pas forcément d’une grande intensité. Il est préférable de travailler sa souplesse 15 minutes tous les jours qu’une fois tous les deux mois pendant 1h.

Faut-il être jeune ?
Non, la capoeira est accessible à tous, petits et grands. Les exercices sont adaptés en fonction des tranches d’âge. Un enfant ne travaillera pas de la même manière qu’un senior. Il y a beaucoup de domaines en capoeira, ce qui permet de proposer un large panel d’exercices qui permettent ensuite de jouer dans la roda.

Faut-il être musclé ou sportif ?
Non, tout comme la souplesse, les muscles nécessaires à la pratique de la capoeira se développeront au fur et à mesure. Nous avons tous une base physique, aussi petite que l’on pense qu’elle soit, qui avec un entraînement régulier et appliqué permet de se surprendre après quelques mois.

Faut-il parler portugais ?
Non, mais il faut être conscient que le portugais du Brésil est indisociable de la capoeira. Toutefois, devenir bilingue n’est pas l’objectif. L’élève apprendra des mots et des expressions liés à la pratique de l’art, avec les noms de techniques et autres mouvements. Mais également des mots et expressions de la culture brésilienne grâce aux chansons qu’il entendra et apprendra. Ensuite, si l’élève désire apprendre le portugais ce sera son choix. Cela lui permettrait d’être plus à l’aise lors de ses éventuels voyages dans d’autres pays.

Où peut on en faire ?
En martinique, on a la chance deux écoles de capoeira qui proposent des cours de qualité. Nous avons l’association Alegria au Lamentin et à Trinité et bien sûr l’association Jogamaré dans la ville de Fort-de-France.

Où puis-je trouver des informations sur la capoeira ?
Dans les diverses associations citées plus haut et également sur internet. Une page d’informations sur la capoeira en Martinique existe également sur facebook!

Pourquoi ne pas faire du danmyé plutôt ?
Rien n’empêche un capoeiriste de faire du danmyé et inversement. Les origines des deux arts étant très proches, le choix de l’un ou de l’autre se porte plus sur le style et sur les techniques proposées.

Peut-on se défendre avec les mouvements appris à la capoeira ?
Oui, la capoeira est aussi un art martial. De ce fait, il existe des techniques applicables dans une situation de défense (projections en tout genre, coups de pieds et de mains directs, feintes, etc.). Il n’y à regarder les combats de Marcus « Lelo » Aurélio ou Contra-mestre Barrãozinho lors des compétitions de Mixed Martials Arts (MMA). Cependant, le but de la capoeira n’est pas de former à la self-défense. Mais, tout pratiquant d’arts martiaux, quel qu’il soit, peut se faire « avoir » s’il n’est pas « prêt » par quelqu’un de déterminé qui ne pratique aucun sport de combat, voire de sport du tout.

Est-ce que je vais perdre du poids en faisant de la capoeira ?
Oui et non, parce qu’un cours de capoeira n’ira pas puiser suffisamment de façon régulière dans les réserves de graisse des élèves, et parce que votre poids dépend principalement de votre alimentation. Il y a des entraînements plus intenses que d’autres, mais pas à chaque séance. Si l’élève est régulier et concentré au cours il développera ses capacités physiques (gain de muscle, de force, cardio), et profitera d’une meilleure silhouette, sera plus affûté et se sentira mieux dans sa tête et dans son corps.

Est-ce que je vais apprendre à faire des saltos et autres acrobaties ?
Oui, ou non, tout dépend des envies de chacun et ce n’est pas obligatoire. Toutefois, le dépassement de soi étant une des choses qu’on recherche en capoeira, il est intéressant de tenter des choses plus ou moins difficiles dans un cadre sécurisé, pour gagner en courage et en confiance. Les acrobaties et floreios sont des mouvements servant à « fleurir » le jeu d’un capoeiriste, le rendre plus agréable à regarder. Même si les plus avancés sauront se servir des acrobaties et floreios pour tromper leur partenaire de combat.
Mais comme au football avec les dribbles insignifiants dans un match, cela peut s’avère être inutile voire dangereux dans un jeu dur de capoeira.

Est-ce que c’est de la danse ?
Oui, c’est une danse mais pas seulement. Le balancement du corps perturbe ceux qui ne le connaissent pas et n’y voient aucun danger et l’appelle donc « danse » étant donné l’effet gracieux et aérien qu’il donne. Accentué par les grands coups de pieds et autres esquives, le novice se dira innocemment que cela n’est qu’une démonstration artistique, belle mais inadaptée au combat. Celui qui sait regarder par contre y verra une vraie source de danger et un système de combat élaboré.

Est-ce que c’est dangereux ?
Oui, mais le jeu de capoeira n’a pas vocation à faire mal, c’est une discussion, un échange, cependant les coups sont portés et sont destinés à toucher. Si l’un des joueurs n’esquive pas pour une quelconque raison, il se fait avoir et le degré de blessure dépendra du niveau de maîtrise et/ou des intentions de celui qui a porté le coup.

Est-ce qu’il y a des filles à la capoeira ?
Oui, c’est l’un des arts martiaux on l’on compte une grande présence féminine. Cela vient du fait que la capoeira est un sport adapté à tous et que chacun y trouve sa place quelque soit son âge, son genre, sa religion, ou sa situation sociale.

Est-ce qu’il y a des grades comme dans les autres arts martiaux ?
Oui, depuis la création du premier groupe de capoeira dans les années 60, le groupe Senzala. Ils ont « copié » les couleurs des grades du karaté en inversant le bleu et le vert et en remplaçant la corde noire du maître par une corde rouge.
De nos jours, chaque groupe ou fédération de capoeira possède son sytème de graduation (couleurs des cordes, nom des grades).

C’est quoi la tenue ?
La tenue officielle à l’académie de capoeira dans la majorité des groupes est un t-shirt et un abada (pantalon souple et léger) de couleur blanche. Lors des rodas de rue (roda hors académie), l’élève peut porter les habits qu’il souhaite à partir du moment où il est à l’aise.